AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 • EPISODE ONE, SEASON ONE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suki Wensel
| High on legal marijuana raised on biggie and nirvana.


○ Registration date : 04/03/2016
○ littles lies : 390

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: tc.

MessageSujet: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 17 Avr - 17:46

THE UNLIKELY MURDER - STRANGE FUNERALS
○ episode one ○
▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪  

L'enterrement se déroula dans un silence de plomb, on n'entendait que les membres de la famille parler, parler au nom de leur grand-mère, de leur mère. Des regards lancés et des chuchotements se firent entendre lorsque les gens quittèrent le cimetière. La fin de la journée allait se profiler chez les Orfman pour un buffet funèbre et quelques mots de condoléances pour la famille de la défunte.


▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪ ▪

▬ Vous êtes cordialement invité aux festivités que vous soyez un membre de la famille ou non, tout le monde sera présent. Merci de répondre à la suite ou de créer un sujet privé si  vous le désirez. Privilégiez les réponses courtes pour que le premier épisode avance et ne stagne pas.  

_________________

She's the sweet and I'm the sour
we're like weeds and wildflowers.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yourdevilside.forumactif.be
Suki Wensel
| High on legal marijuana raised on biggie and nirvana.


○ Registration date : 04/03/2016
○ littles lies : 390

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: tc.

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Sam 23 Avr - 17:11

Lunettes noires sur le bout de son nez pour caché les cernes et les traces des substances illicites qu'elle avait prise il y a quelques heures, elle s'avança dans la demeure de ces génies de l'informatique en réajustant bien sa petite robe qui moulait à la perfection ses courbes. Les enterrements ce n'était pas son truc enfin ça ne l'était pour personne, si elle ne connaissait pas autant les Orfman, elle ne serait jamais venu leur souhaite des condoléances. Elle serait rester chez elle à fumer un joint en ne pensait qu'à elle. Saleté de petite égoïste. L'ambiance était glaciale, ça lui donnait des frissons dans tout le corps. Cette sensation était vraiment désagréable, elle avait l'impression de marcher sur les pas d'un mort. Qu'elle idiote! Elle marchait sur le plancher que le tueur avait sans doute empreinte pour assassiner cette pauvre vieille femme sans défense. La cruauté de nos jours effrayait quelque peu la rouquine qui se frottait la nuque nerveusement en se posant contre l'un des murs froids de la salle où les gens se faufilaient, le regard vide de tristesse. Suki soupira lentement. Elle se demandait avec curiosité qui aurait bien pu enlever une vie sans qu'on ne puisse se douter que cela soit cette vie en particulier, qu'est-ce que cette pauvre dame avait bien fait pour mérité ce sort tragique? Et si le tueur était dans la pièce? Et si il était en train de l'observer de loin? De nombreuses questions pour son esprit déjà bien trop aveuglé par la réalité. Elle enleva ses lunettes en les mettant délicatement dans sa petite pochette pour affronter la lumière du jour.   

_________________

She's the sweet and I'm the sour
we're like weeds and wildflowers.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yourdevilside.forumactif.be
Joe McClusky



○ Registration date : 23/04/2016
○ littles lies : 96

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: 3/3

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 10:33

Les pieds passés par la vitre baissée, le siège légèrement reculé, Joseph se dit que pendant quelques secondes, ça serait le moment idéal de se taper une bonne sieste. Idéal, si y avait pas un regroupement de la famille Adams à quelques mètres, recueillis autour d’un cercueil qu’on envoie en terre. Un cercueil vide. La police a réussi à un compromis de taille avec les héritiers directs de la vieille Orfman, le temps de pouvoir récupérer tous les indices sur le corps, pour le leur rendre. Le dossier encore entre les mains, Joseph en relit les lignes, ainsi que les fautes d’orthographe, tapées à la machine, jetant de temps en temps un regard au pauvre agent qu’on lui a « prêté » et qui se retrouve à mitrailler les gens présents avec son appareil photo. La discrétion, ce n’est pas vraiment de mise en ce-moment et, de toute manière, c’est là l’idée de Joe; bien montrer sa présence, pour faire frémir l’éventuel coupable ou, au moins, le complice. Quel abruti, quand même. Dès qu’il a entendu parler du crime, McClusky s’est précipité sur l’affaire en se disant qu’elle serait rapidement pliée et, franchement, en cinq jours, tout ce qu’il a réussi à dégoter ceux sont des compliments mielleux sur la vieille femme qu’on a achevé. Pour commettre un tel massacre, fallait nécessairement la haïr, pourtant tout le monde ne tarit par d’éloges sur elle, encore un peu et Joe se dit qu’il va finir par se pencher sur la piste de l’Alien descendu sur Terre dans l’unique but d’éradiquer les gens biens. « Ils bougent, m’sieur. » L’inspecteur se redresse sur son siège, pour se donner une allure faussement autoritaire et fait signe à son second de suivre le cortège jusqu’au domicile, le chambranle de la porte sur lequel il aperçoit encore la marque des scellés. Merveilleux. « Tu restes à l’entrée, tu téléphones à Lisbeth, de l’identification et tu vois si tes photos trouvent une identité et tout ce qui paraît suspect, tu le notes. Si même moi je te parais suspect, tu l’écris, compris ? » Et il lui colle une légère tape sur la joue, à grand renfort de clin d’oeil et finit par entrer dans la baraque; lugubre. Il dénote franchement avec sa barbe mal rasé et ses fringues claires à côtés du look émo de la totalité des gens présents. Pour ce qu’il en a à cirer. Joe trouve quand même le respect de pas allumer une clope dans ce bazar, le regard qui glisse sur les tronches et la décoration; putain, le salon est plus grand que son appartement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Orfman



○ Registration date : 23/04/2016
○ littles lies : 27

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability:

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 11:24


    Putains d'hypocrites. Il est malade. Toute cette mascarade le rend malade, genre vraiment. Il se tient à l'écart du cortège funèbre, les mains dans les poches de son costume fait sur mesure, les raybans sur le nez. Combien de personnes présentes connaît-il ? Il se met à les compter, aperçoit Suki non loin de lui, dans une robe qui lui sied à merveille. Est-elle défoncée ? Le contraire l'étonnerait sincèrement, à bien y réfléchir. "toutes mes condoléances", qu'il entend une fois, deux fois, trois fois. Il arrête de compter rapidement, s'éloigne légèrement du reste de la famille, incapable de respirer correctement. Les enterrements sont loin d'être sa tasse de thé, comme pour n'importe qui. Et cette hypocrisie typique du milieu social dont il est issu n'accentue qu'un peu plus le sentiment de mal-être qu'il éprouve. Au moment où il s'apprête à se diriger vers la rouquine Wensel, il aperçoit McClusky qui fait franchement cloche parmi l'élite dont les beaux costumes et belles robes valent plus que tout ce qu'il ne pourra jamais posséder. Pour peu, cette inégalité le préoccuperait presque. Une grimace se dessine sur son visage, il lève les yeux au ciel, exaspéré. Qu'est-ce qu'il fout là ? Aiden se surprend à faire demi-tour, se dirigeant dans la direction opposée, ses yeux perdus dans la marée d'hommes et de femmes à le recherche d'Emma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Grayson



○ Registration date : 23/04/2016
○ littles lies : 25

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: 2/2

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 12:19

J’ai longuement hésité à venir. Je n’aime pas les enterrements, comme beaucoup de monde je présume. Mais surtout, j’ai peur de ne pas pouvoir me contenir. De me laisser submergée par mes émotions. La grand-mère d’Aiden nous a quitté et j’avoue que cela me perturbe fortement. Elle était merveilleuse, le genre de femme aimée de tous. D’ailleurs, de nombreux gens sont venus lui rendre un dernier hommage et cela fait chaud au cœur. Les détraqueurs de la famille Orfman sont là aussi, ce qui me rend folle de rage. Comment ces charognards peuvent-ils vouloir foutre la merde dans un jour comme celui-ci ? Ces gens là n’ont pas de cœur, aucun respect pour la souffrance des autres. La journée défile et je reste en retrait, ne voulant pas perturber Aiden. Théodore est absent, il est coincé au travail avec mon père. Moi, je me sens cruellement seule et je sens que c’est le moment de retrouver Aiden pour lui présenter mes condoléances. Rien de bien original, mais j’ai besoin de le sentir près de moi. Je le cherche parmi la foule, en vain. Il doit être occupé avec les invités, chose que je peux parfaitement comprendre. Mais égoïstement, j’ai envie qu’il soit occupé avec moi. J’ai besoin de me changer les idées, d’oublier toute la peine que je ressens. Après de longues minutes, j’aperçois enfin son visage. Il semble chercher quelqu’un. Je m’approche lentement derrière lui, pour le surprendre. « Tu cherche quelque chose Aiden ? » Ou plutôt quelqu’un, je devrais dire. Je lui souris, avec toute la tendresse que je peux éprouver pour lui. Rapidement rattrapée par la tristesse que je ressens. « C’était une très belle cérémonie. » Je commente alors, tout en attrapant sa main amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suki Wensel
| High on legal marijuana raised on biggie and nirvana.


○ Registration date : 04/03/2016
○ littles lies : 390

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: tc.

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 13:17

Les gens défilaient devant elle, mais elle resta toujours dans son coin. Aujourd'hui, elle n'avait pas envie de se faire remarquer, c'était le bon jour pour faire un nouveau scandale. Elle scrutait les moindres visages des gens dans la salle avant de tomber sur le charmant minois d'Aiden qui s'approcha avant de faire demi tour. Rien d'étonnant, elle faisait peur à voir la rouquine. Par pure politesse, elle essayer de se rapprocher de lui, mais sur le chemin, elle poussa légèrement un homme. Il était grand, brun, il devait certainement avoir la trentaine et surtout, il n'avait aucun goût  vestimentaire. Une tâche parmi les étoiles. - Pardon. - Des excuses qu'elle ne sortait pas souvent et pourtant c'était venue naturellement. Elle resta un moment immobile, bouché bée, planté comme un piquet devant lui, encore complètement défoncée. Elle secoua sa tête pour reprendre ses esprits. Tant pis pour Aiden, elle le retrouverait plus tard et puis, il devait sans doute en avoir marre d'entendre les mêmes mots hypocrites. - Désolé.. Je suis encore sous le choc des événements. - Elle mentait ou peut-être pas.. Des questions tambourinaient encore dans son esprit. Elle respira un bon coup et réajusta sa robe discrètement pour essayer de se calmer. Elle n'allait quand même pas péter une durite ou tomber dans les pommes devant toutes ces personnes, cela aurait été un peu suspect, non? Elle était déjà bien trop suspecte malheureusement avec ses pupilles dilatées et ses cernes de panda géant.

_________________

She's the sweet and I'm the sour
we're like weeds and wildflowers.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yourdevilside.forumactif.be
Joe McClusky



○ Registration date : 23/04/2016
○ littles lies : 96

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: 3/3

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 13:31

Il est rôdé, le gaillard, c’est probablement son cinquième enterrement de ces deux dernières années cumulées, et le vingtième d’une longue liste. Pourtant ça le touche pas plus que ça, peut être parce qu’il est pas impliqué, que c’est pas quelqu’un de proche qui s’est fait exploser la gueule pour.. Pour quoi d’ailleurs ? Y a pas de mobile apparent, puisque Madame était une personne incroyable. Quelle belle brochette d’hypocrites, Joe devine déjà que ça va baver dans le dos de la vieille à la seconde où le troupeau se sera dispersé. Il les connait ces gens-là, des vautours, des affamés qui attendent qu’une chose; le testament. Ils l’auront dans l’os, Joe a exigé qu’on bloque l’héritage le temps de l’enquête, ce qui n’a pas plu à tout le monde. L’inspecteur relève le nez au moment où un des gamins Orfman croise son regard et il y lit assez aisément tout le dégoût qu’il peut lui faire ressentir; ça le dérange pas plus que ça, Joe est pas là pour se faire des amis, mais pour avoir une idée de l’ambiance générale. Armé de son petit calepin, il note discrètement quelques informations du bout de son crayon quasiment fini, jusqu’à ce qu’on le bouscule, arrachant une moue réprobatrice à sa tronche de cake. Sourcils froncés, Joe baisse le regard vers la jolie petite rousse qui vient de lui faire raturer une ligne et hausse les épaules avant de reporter son attention, soudainement, sur ses traits. Il connait cet air hagard, cette pupille vacillante et son coeur rate un battement. Sérieusement ? « Sous le choc des événements ou vous avez pas encore digéré votre dose? » Cash, sans détour. Il sait que les gens n’apprécient pas son franc-parler, mais il a pas le temps de jouer les tendres, il en a surtout pas envie; les camés ça lui hérisse le poil. « Devriez rester dans un coin, le temps que ça passe.. chagrin ou autre. » Il se penche vers un gamin, qui traîne là, dix ans à tout casser, sans savoir vraiment ce qu’il fout dans cette assemblée de vieux débris aux yeux rouges, pour lui demander de rapporter un verre d’eau à la demoiselle. « Ça fait parti de la panoplie du petit héritier, je suppose? » Et d’un geste vif, il lui souligne ses cernes. Sans parler de ses pupilles si dilatées qu’il se demande si elle y voit encore quelque chose.

_________________

My heart still beats and my skin still feels, My lungs still breathe, my mind still fears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suki Wensel
| High on legal marijuana raised on biggie and nirvana.


○ Registration date : 04/03/2016
○ littles lies : 390

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: tc.

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 14:10

Son sang ne fit qu'un tour dans son corps. Cet homme était bien trop franc, ça l'énervait, ça l'agaçait quand ça ne tournait pas comme elle voulait. Elle reprit son petit air hautain et essaya de le regarder de haut malgré sa petite taille.  - Un peu des deux, mais je dirais que j'ai pas encore digéré ma dose pour ne rien vous cacher. - Elle aussi elle balance les choses, sans se soucier des conséquences. Un sourire presque malicieux sur le visage, Suki est de retour tel la lune dans le ciel, lunatique à souhait.  Elle a bien envie de lui foutre un coup dans les bijoux de famille, mais elle se retient de toute façon, elle n'arriverait pas à lever sa jambe du sol, trop faible.  - N'importe quoi.. Vous n'allez quand même pas me dicter ce que je dois faire? Et puis j'ai pas besoin d'un verre d'eau. - Gamine. Pauvre gamine qui veut se la jouer rebelle, dur à cuire et responsable de ses actes.  Elle haussa les sourcils lorsqu'il souligne ses cernes. Elle lui rit au nez avant de levez les yeux au ciel. - Vous vous croyez malin? Bref, je voulais simplement m'excuser de vous avoir bousculer, mais c'est pas grave.. - Non rien de grave à l'horizon, elle ne le recroisera sans doute jamais. Cela se voyait qu'il n'était pas du même monde que toutes ces personnes dans cette pièce. Elle resta là sans rien faire, elle ne savait plus quoi dire non plus, trop sur les nerfs, trop de choses dans la tête et pas assez pour prendre des décisions sensés.  Elle était perdue la tigresse, perdue dans un tourbillon infernale et pourtant, elle continuait encore et encore sans jamais s'arrêter..  

_________________

She's the sweet and I'm the sour
we're like weeds and wildflowers.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yourdevilside.forumactif.be
Joe McClusky



○ Registration date : 23/04/2016
○ littles lies : 96

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: 3/3

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 14:45

C’est pas volontaire, cette verve acide qu’il crache à la gueule des gens, ni même cet espèce de besoin pathologique de se foutre les petits bourgeois à dos, c’est la rançon de la gloire qu’il se dit, pour se rassurer. Et puis dans son métier, on lui a vite appris qu’y a que les gens qui ont un truc à se reprocher qui montent au créneau et cette jolie demoiselle à le mot « suspect » plaqué sur sa tronche. Dommage, un si joli minois. Il se permet de sourire, l’enfoiré, ses doigts qui grattent sa barbe de trois jours, peut être six en fait, en haussant les épaules. Apparement, la demoiselle doit faire partie de cette amas de personne qui ignore qui il est, pourquoi il est là et comment ça se fait qu’il soit pas en noir comme tout le monde. Enfin si, il a fait l’effort de mettre des chaussures cirés, c’est déjà pas mal. « Vous êtes bien honnête, pour une petite rebelle. » Il minimise son importance, toujours, parce que s’il la dépasse en taille et en poids, il sait pertinemment qu’avec l’influence de sa famille, ceux sont ses contacts qui pourraient lui faire du mal, plus qu’un coup de pied bien placé. Même si, franchement, c’est pas sûr qu’il apprécierait vraiment. Sourcils arqué, il lève les mains, son calepin toujours entre ses doigts. « Ohlala non, je dicte que dal moi. C’est pas parce que je suis un homme d’âge mûr qu’il faut voir en moi la figure paternaliste qui vous a clairement fait défaut dans votre enfance. » Il va un peu loin et s’il voulait l’empêcher de faire un esclandre, nul doute qu’il est un peu en train d’en créer un, même s’il garde le volume sonore assez bas, pour éviter à elle comme à lui de se faire trop remarquer. Regard vers le sol, il récupère le verre du gamin et soupir avant de se tourner totalement vers la petite rousse, montrant son dos au reste de la pièce. « Pas plus malin que la moyenne. En revanche, je crois sincèrement que vous devriez boire un peu, vous êtes blanche et pour le coup, je pense franchement que ça n’a rien à voir avec votre dose. » Au revoir le regard dur, bonjour le sourire légèrement sympathique. Il pourrait se la jouer petit con jusqu’au bout, soulever sa chemise et lui montrer son insigne, pour lui mettre la pression, mais ça servirait à quoi ? « Vous la connaissez? » D’un signe de tête, il signale la jeune femme en compagnie d’Aiden Orfman, qu’il lui semble pas avoir déjà croisé, quitte à garder la camée avec lui, autant qu’elle lui serve à quelque chose. Quoique vu son état, il commence à se demander si elle va pas lui claquer entre les doigts.

_________________

My heart still beats and my skin still feels, My lungs still breathe, my mind still fears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Orfman



○ Registration date : 23/04/2016
○ littles lies : 27

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability:

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 15:31


    La voix d'Emma retentit, douce, chaleureuse. Il sursaute presque, pivote dans sa direction et se sent soudainement soulagé. Elle finit par lui pendre la main, il la serre doucement, se rapproche d'elle avant de jeter un regard circulaire à l'assemblée, repérant Suki et McClusky dans un coin, à l'abris de toute indiscrétion. Il aura remarqué qu'elle est défoncée, n'importe qui le comprendrait. La seule différence résidant dans le fait qu'ici, personne ne le lui aurait fait remarqué, on aurait fermé les yeux. Aiden se serait contenté de lui offrir sa chambre, pour qu'elle se repose si elle en avait besoin ou d'aller prendre l'air. Il commençait petit à petit à arrêter de se battre contre elle, contre son addiction. « Oui, je... J'aurais juste aimé faire cela en comité restreint », qu'il glisse à l'oreille d'Emma avant de lui désigner d'un geste du menton le flic qui se trouve à leur opposé. Il pince les lèvres, un peu plus contrarié à chaque minute qui s'écoule. « Je crois... J'crois que j'vais aller voir si Suki va bien », qu'il enchaîne en se dirigeant vers la jeune rouquine, ne lâchant pas pour autant la main d'Emma. Faut croire qu'il en a besoin, de cette étreinte, aussi minime soit-elle. Une fois arrivé à leur hauteur, il jette un rapide coup d’œil à son amie qui semble ailleurs, puis au flic. « j'crois que vous en avez fini avec elle. Vous avez de la chance de ne pas encore avoir été foutu dehors. » Déjà, il lâche la main d'Emma pour attraper le bras de Suki avec douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suki Wensel
| High on legal marijuana raised on biggie and nirvana.


○ Registration date : 04/03/2016
○ littles lies : 390

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: tc.

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 17:13

Elle resta silencieuse, elle ne voulait plus rien entendre surtout avec ses sous entendus. Elle détestait qu'on parle de sa famille, de son père ou même d'une personne qui a contribué à son éducation. Elle n'en a pas eu, elle faisait ce qu'elle voulait, elle a toujours fait ce qu'elle voulait et là voilà aujourd'hui accro à cette merde qui la ronge de l'intérieur. Elle attrapa le verre et bu une gorgée en le singeant un peu. Sacrée Suki, elle était toujours défoncée, mais elle arrivait à rester cette saleté de petite garce insupportable. - Emma? Oui, je la connais, c'est une amie proche d'Aiden. - Répondit-elle sans vraiment réfléchir après avoir ingurgité toute l'eau du verre.  - Pourquoi vous me posez cette question? Vous vous prenez pour Sherlock Holmes? - Demanda-t-elle ironiquement, en lui riant encore au nez. Elle entendit la voix d'Aiden comme un écho lointain alors qu'il était juste à côté d'elle avec miss Grayson dont il ne lâcha pas la main. Elle sourit bêtement en voyant le contact qu'ils ont. Elle le sentait, ça se voyait qu'ils étaient liés, qu'ils étaient amoureux l'un de l'autre et ça lui rappelait son histoire de cœur. Son organe dans sa poitrine se resserra un peu plus. Le contact de la main de son ami était comme une bombe, une bombe qui l'aida à revenir sur terre, à s'échapper de ses pensées. Elle fut surtout surprise.  - Aiden! Aiden, ça va! Je suis grande, j'ai pas besoin d'un garde du corps. - Disait-elle en se détachant de son emprise et en manquant de perdre l'équilibre. Elle ne tenait plus sur ses jambes, elle n'en pouvait plus..  

_________________

She's the sweet and I'm the sour
we're like weeds and wildflowers.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yourdevilside.forumactif.be
Joe McClusky



○ Registration date : 23/04/2016
○ littles lies : 96

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: 3/3

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 17:29

Un regard vers la petite rousse, sourcils froncés, à noter le prénom de l’inconnue dans un coin de sa mémoire. Emma. Très bien. A regarder le duo approcher, aux allures de faux couple, Joe se dit qu’y a surement des choses qu’il a encore à gratter, surement qu’il s’en occupera plus tard, en rentrant. Il en est là de ses réflexions, quand l’intéressé finit par pointer son nez sous son regard, fusil de chasse improvisé, à baisser les yeux de son visage aux mains qui se lient. Ça serait presque touchant. Presque. « Pour en avoir fini, il aurait fallu que je commence quelque chose. » Il sourit à moitié, plus las qu’autre chose que ce fils de, bourgeois désenchanté, le prenne pour l’ennemi au lieu de s’intéresser deux secondes au fait que Joe ne fait que son boulot. C’est moins glamour que de parader au bras d’une poule et de sourire aux caméras, mais sans des types acharnés et casse-pieds comme lui, le monde irait probablement plus mal qu’à cette heure-ci. « Problème étant que ma présence ici a été validé par les hautes instances. » Terme sournois qui englobe et ses supérieurs hiérarchiques et les parents Orfman qui semblent essayer de l’éviter un maximum. Sa présence est tolérée, il le sait et tant qu’il ne fait pas de vagues, on a pas légitimité à le mettre dehors, mais elle n’est pas totalement appréciée. Il en a conscience. Et il s’en amuse. « Pas de garde du corps pour vous, mais une chaise et de quoi vous nourrir. » Joe tend le bras pour rattraper la jeune fille, déséquilibrée et lui éviter de se donner trop en spectacle. « Les cuisines sont libres? » S’il regarde Aiden, il n’attend pas forcément sa réponse, qu’il se tient droit, de toute sa taille, pour emmener la petite rousse vers la pièce, à l’abri des regards et à porté des petits-fours qu’on a pas encore servi. Ce délire des repas en miniature pour une journée de deuil, sans rire. Il ne comprendra jamais. « Asseyez-vous. » A se demander comment il arrive encore à mêler ordre et proposition faussement tendre, faussement impliquée. Joe reste calme, pourtant il sent bien que si on vient encore l’emmerder en le prenant de haut, ça risque de tourner court. Il sait même pas pourquoi il se prend la tête à vouloir porter secours, il pourrait juste agiter son insigne et embarquer la camée pour une nuit en cellule, histoire de la calmer. Ah oui.. Si, il sait pourquoi.. Papa et maman auront forcément de quoi payer la caution et faire en sorte qu'il se fasse taper sur les doigts, comme la moitié des gens présents.

_________________

My heart still beats and my skin still feels, My lungs still breathe, my mind still fears
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Grayson



○ Registration date : 23/04/2016
○ littles lies : 25

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: 2/2

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 17:41

Aiden me désigne un homme que je ne connais pas. A en croire sa tenue vestimentaire et sa façon d’agir, nul doute qu’il ne s’agit d’un flic. Aiden a l’air contrarié, préoccupé par cette rouquine. Est-elle au courant de choses que j’ignore ? Je regarde Aiden d’un air interrogateur mais me contente de le suivre, sans lâcher sa main. « On sait tous les deux qu’elle n’est pas dans son état normal. » Je confie alors. Connaissant la rouquine et son penchant addictif pour la drogue, son état me saute aux yeux. Pourtant, je me demande bien ce qu’un flic peut lui vouloir. Elle n’est rien d’autre qu’une pauvre fille paumée, sans défense. Aiden l’apprécie beaucoup, ce qui est loin de me laisser indifférente d’ailleurs. Il me lâche la main pour lui attraper tendrement le bras, ce qui me fait grimacer. Ma jalousie est piquée au vif mais je tente de le cacher. Le flic me regarde avec attention et j’évite de croiser son regard. Je n’ai rien à lui dire et certainement autre chose à faire que de m’occuper de Suki. Elle fait peine à voir, incapable de tenir debout. C'est si regrettable de se mettre dans un tel état, je ne parviendrais jamais à e comprendre. Le flic propose de se retirer un peu de la foule, dans la cuisine en l'occurrence, chose que j'acquiesce immédiatement. Mais après qu'il l'ait faite s'assoir, je reprends la parole. « Tu devrais la faire monter. Elle a besoin de se reposer je crois. » Sous entendu, elle a besoin d’être seule pour décuver. Aiden n’a pas besoin que l’attention se pose sur lui et sa copine junkie. « Quant à vous, vous devriez nous laisser. » Je me fiche pas mal qu’il soit flic. Je suis une Grayson, j’obtiens toujours ce que je désire et n’ai peur de personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philip Cadogan



○ Registration date : 23/04/2016
○ littles lies : 98

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 17:57

Avec Lizzie, ils avaient convenu que ce serait une bonne idée d'aller chez les Orfman pour présenter leurs condoléances. Après tout, ils étaient voisins et ils se connaissaient assez bien. Suffisamment, disons. La nouvelle de l'assassinat de la grand-mère Orfman avait assez choqué Philip, mais il se disait aussi que rien n'arrivait par hasard, ce meurtre n'était pas un accident et si il avait eu lieu, c'était bien que quelque chose de pas très net se passait chez les Orfman. C'était digne d'un bouquin d'Agatha Christie, la famille riche, la vieille dame innocente et âgée qui se fait salement tuer, tout ça pourquoi ?
Philip quitta son bureau pour se rendre chez les Orfman, il n'avait pas souhaité assister à l'enterrement en tant que tel parce qu'il estimait ne pas être assez proche de la famille pour cela. Et puis aussi parce qu'il avait du boulot. Surtout pour ça, en fait.
Sur le trajet (qui dura seulement quelques minutes) il envoya un message à Lizzie pour lui dire qu'il se rendait chez les Orfman et lui demander si elle comptait l'y rejoindre. Et puis, arrivant dans la sublime demeure, il balaya la pièce principale du regard pour y trouver un visage familier. Ou un Orfman à consoler....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Orfman



○ Registration date : 23/04/2016
○ littles lies : 27

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability:

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 17:59

    Toute cette histoire le contrarie. Terriblement. D'abord Suki qui n'est pas foutue d'être sobre, même pour les funérailles d'un membre de sa famille et puis ce flic. Il le toise, le regard légèrement mauvais. Au fond, il se fiche bien que ses parents daignent autoriser sa présence dans la demeure, il se fiche bien des instances supérieures. Il a presque envie de lui cracher au visage que s'il veut, ses instances supérieures, il leur passe un coup de téléphone et s'en est fini de lui. De sa carrière. De toute sa vie. C'est comme ça que ça fonctionne dans la vie, chaîne alimentaire où les plus petits se font manger par les plus gros. En occurrence, les pauvres par les riches. Oh, il sait bien que McClusky n'est pas pauvre, être flic rapporte un salaire qui peut assurer un train de vie correcte, mais ce n'est rien comparé à la fortune des Orfman, à celle des Wensel, celle des Grayson. Doucement, il laisse Suki le repousser, tenter de se convaincre qu'elle n'a pas besoin d'aide, alors qu'elle ne tient même pas debout. Ça l'inquiète, vraiment. Parce qu'au fond, il l'aime bien la rouquine, cette vieille connaissance. Finalement, après la proposition de Joe, ils finissent dans la cuisine, pour ne pas attirer l'attention. Il ne manquerait plus que ça. Ses parents ne le lui pardonnerait pas : les erreurs de Suki retomberaient à coup certain sur lui, alors qu'il n'y était pour rien. « Ma chambre ou tu peux sortir prendre l'air, c'est comme tu préfères », qu'il répond d'un ton détaché, sachant que la dernière chose que la Wensel souhaite, c'est se sentir oppressée. Il se tourne finalement vers McClusky, pince les lèvres, avant d'hausser les épaules. « qu'est-ce qu'elle a avoir dans l'affaire ? », qu'il demande au flic en haussant un sourcil, reculant légèrement pour jeter un coup d’œil aux petits fours et en voler un, comme un enfant. Irrécupérable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gladius Henderson



○ Registration date : 24/04/2016
○ littles lies : 140

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: 1/4

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 18:17

La clope au bec, le regard vide dirigé en direction en direction de la foule, Gladius ne comprenait pas vraiment ce qui l'avait poussé à venir ici. Était-ce la possibilité de pouvoir manger à l’œil ? Etait-ce l'espoir de pouvoir repartir bras dessus bras dessous avec une ravissante créature ? Il faut dire qu'il existe de meilleurs contextes pour s'enjailler... Il se contentait alors de faire presque bonne figure, ne cherchant pas nécessairement à nuire à ce moment dédié au recueil et à la mémoire d'une personne dont il se foutait royalement il faut bien l'admettre.
Bien loin d'avoir fait l'effort de s'habiller en conséquence, il avait opté pour un ensemble assez simple composé d'un jean noir sobre et d'un perfecto de couleur noir en dessous duquel on pouvait appercevoir un T-shirt à l'effigie des Ramones. En fait, il avait parfaitement le look du mec qui était ici sans réellement y être, il n'était donc pas surpris de se sentir observé par moments. De l'incompréhension, de la peine, des doutes... Que pouvaient-ils bien tous avoir dans la tête ?
En toisant longuement la foule, l'homme d'une trentaine d'années fini par remarquer la présence d'une connaissance, et pas des moindres. Suki, une jeune dealeuse qui lui faisait parfois de l'ombre était venue sur place elle aussi. Elle était en bonne compagnie et Gladius n'était pas nécessairement motivé pour aller se fondre dans la masse... Mais bon... Il écrasa finalement son mégot dans un cendrier prévu à cet effet et se dirigea en direction de la jeune femme.
Rien de mieux qu'un enterrement pour trouver des clients potentiels. Lui susurra-t-il dans le creux de l'oreille avant de s'écarter d'un ou deux pas afin de prendre place dans le petit groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzie Cadogan



○ Registration date : 24/04/2016
○ littles lies : 142

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability:

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Dim 24 Avr - 18:33

J'arrive. répondit-elle au message de Philip. Il était évident qu'elle devait se rendre à cet enterrement. La demeure Orfman et celle des Cadogan sont plus ou moins voisines. Et même si Lizzie ne connaissait pas vraiment les membres de la famille, les mondanités veulent qu'elle aille présenter ses condoléances. Elle sortait tout juste de la douche, elle avait besoin de se rafraîchir avant de se rendre dans cette lugubre demeure. Bâtisse qui d'habitude paraît chaleureuse. Mais lors d'un enterrement, comment voulez-vous qu'elle soit joyeuse. Elle enfila une longue robe noire, s’agrandit grâce à ses talons. Elle était prête. Feignante de devoir traverser la moitié de la rue, elle monta dans sa voiture. Quelques minutes plus tard, elle entra dans la demeure.
Lizzie jette un oeil. Quelques visages connus, d'autres inconnus. Un serveur passe devant elle, un plateau rempli de coupes emplies de champagne. Elle se sert et boit une gorgée. Pas mieux qu'un Ruinart blanc de blanc. Elle commence alors à se promener dans la maison, en quête d'une personne à qui elle a envie de parler, ou d'un Orman à qui présenter ses condoléances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suki Wensel
| High on legal marijuana raised on biggie and nirvana.


○ Registration date : 04/03/2016
○ littles lies : 390

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: tc.

MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Jeu 28 Avr - 16:35

Suki, elle ne savait plus ce qu'elle faisait, elle ne savait même plus pourquoi elle était venue ici. Elle écoutait, elle entendait des mots, mais elle ne comprenait plus rien. Elle attrapa le bras que l'homme lui tendit sans réfléchir. Elle se laissa guider dans les cuisines et se posa sur une des chaises avant d'attraper un petit four en le mâchant et en clignant sans arrêt des yeux. Elle commençait à perdre la tête la rouquine. Elle écoutait encore leur blabla sans poser de questions avant d'être surprise par les propositions d'Aiden.  - Je reste ici, je suis bien là assise..   - Susurra-t-elle avec difficulté pour répondre aux suggestions du Orfman. Elle fut étonnée par le comportement de son ami qui posa une question étrange à l'homme sans gêne. Quelques instants plus tard, elle sentit un souffle et quelques mots qu'on lui déposa dans l'oreille. Elle se retourna brusquement pour appercevoir un visage qu'elle connaissait dans les moindres détails. Il ne manquait plus que ce saleté d'Henderson pour pimenter cette journée. Il était de retour et elle en avait déjà marre de voir son visage, de ses remarques et de cette voix qu'elle avait déjà entendu des dizaines de fois dans le bureau de son père. Discrètement, elle lui tirer la langue comme une gamine de cinq ans agacée. Elle n'avait qu'une seule envie étriper toutes ces personnes autour d'elle pour avoir la paix, mais ce n'était pas le bon jour pour un massacre, vraiment pas...

_________________

She's the sweet and I'm the sour
we're like weeds and wildflowers.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yourdevilside.forumactif.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • EPISODE ONE, SEASON ONE.    Aujourd'hui à 4:51

Revenir en haut Aller en bas
 
• EPISODE ONE, SEASON ONE.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spy Sack - Episode 01
» [Saison 1] L'île de l'Agora - Episode N°6
» Retour vers le Futur Episode 1 gratuit.
» [Guide] Episode I : Knee-Deep in the Dead
» Fiche de "CardCaptor Sakura"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: | los angeles, baby | :: ▬ bel air :: residential area :: Orfman's family house-
Sauter vers: