AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the dead soul. (ft. suki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nikola Hodgkin

avatar

○ Registration date : 24/04/2016
○ littles lies : 118

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases: he buys too much, all the time.
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: available, when you want.

MessageSujet: the dead soul. (ft. suki)   Jeu 28 Avr - 20:57

Tu te souviens de ta mère qui te crie de t'attacher, de ta soeur qui chiale et qui t'attrapes fort le bras jusqu'à planter ses ongles dans ta peau. Ensuite, tu te souviens te réveiller durant quelques secondes seulement et de sentir une certaine chaleur sur ta peau avec un odeur désagréable se faire sentir. Tu te souviens essayer de bouger, mais ne pas réussir comme un gros lâche. Tu te souviens murmurer le nom de ta soeur qui se trouvait juste à côté, d'appeler à l'aide avant de refermer les yeux et de faire place à la plus cruelle des situations. Tu ne savais pas encore que tu allais être démuni de tout, et par la même occasion, de ta vie, de ta personne, absolument de tout. Les gens ne comprennent pas, ils ne savent pas ce que c'est. Chaque nuit, tu te souviens. Chaque nuit, tu te refais la scène et parfois, certaines parties se mettent tout d'un coup à exister et tu ne sais pas si cela s'est réellement passé ou si c'est toi qui inventes des conneries du genre suite aux nombreux cauchemars que tu fais durant la nuit. Tu n'en sais strictement rien, depuis l'accident, tu as eu des pertes de mémoires avant de la retrouver, des moments où tu oubliais complètement le nom de quelqu'un à laquelle tu tenais, des moments où tu mélangeais rêve et réalité et où, en pleine nuit, tu te réveillais et crier à en perdre la voix et te brûler les cordes vocales. Même encore hier soir, tu as fais un de ces fameux cauchemars. Les gens vous diront qu'on s'adapte, qu'on oublie, mais les gens se trompent. C'est ce genre d'événement qui vous brise, c'est cet événement qui t'as tout arraché, qui t'as enlevé tout ce que tu avais et qui, même après quatre ans, te fais souffrir comme jamais personne n'a souffert. Nikola, il y a quatre ans, t'es mort aussi. Tu es peut-être ressorti en vie, comme ils le disent, mais tu as laissé, avec ta famille, le vrai Nikola. Tu n'es qu'une ombre, une personne qui ne connaîtra jamais le bonheur, celle qui se cachera dans l'ombre pour faire vivre le bonheur à ceux qui savent ce que c'est réellement. Toi, tu penseras derrière une couverture, à comment tu vivrais avec ta famille, comment ta vie se serait passé sans accident, mais ce ne sont que des rêves qui ne se réaliseront jamais. Croire en ses rêves, en l'impossible, c'est bien beau, mais dans ton cas, il est clair de dire que tu feras qu'en rêver et rien d'autre. Tu aimerais sentir les bras de ta mère autour de toi, claquer la bise à ta petite soeur et même serrer ton beau-père dans les bras, même si auparavant, tu le détestais. Aujourd'hui, tu en rêves. T'es ce garçon qui rêve beaucoup trop, qui s'en aveugle et qui ne voit pas ce qui se trâme à l'extérieur. Tu as été détruit et l'idée d'un possible renouveau n'est pas imaginable. Détruit à vie, les morceaux ne se recolleront pas, jamais. 

Tu te laisses tomber sur la pelouse et rapidement, tes mains viennent entourés ta tête, les larmes coulent et tes doigts se resserrent sur tes cheveux. Tu as mal physiquement parlant, tu ne penses pas à ce qu'il se passe dans ta tête et c'est un moment d'évasion avant le grand retour à la réalité. Reprends-toi, Nikola. Allez. Tu viens souffler en sentant les larmes coulées le long de tes joues et rapidement, ta main, vient, brutalement, frapper ta petite tête. Encore et encore, tu ne t'arrêtes plus. Un fou, c'est ce qu'on aurait dit à première vue, mais non, tu n'es garçon sans aucun espoirs, mort avant l'heure, détruit pour toujours. Je suis désolé, je le méritais pas. Depuis que tu es sorti de ce coma, tu ne te dis qu'une chose : tu n'aurais pas du sortir de là, tu aurais du y rester, comme tout les autres. Ici, c'est pire que la mort. Ici, c'est les problèmes médicaux, les problèmes mentaux, les problèmes de la vie, les souvenirs malheureux, les regrets à s'en noyer, c'est tout en un coup et on ne le supporte pas. Tu ne sais pas profiter de cette deuxième chance comme il faut, il suffit de t'observer pour comprendre que tu fais tout sauf en profiter. Tu meurs, à chaque fois un peu plus et toi, tu n'en peux plus. Tu veux tout arrêter, instantanément et ne plus jamais reprendre. Tu veux cet arrêt total, ne passant pas par une pause possible. Tu veux que la mort ne t'offres plus de chance, tu veux qu'elle t'entraîne le plus rapidement possible.  

_________________

○ ou have become your enemy. ○
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
the dead soul. (ft. suki)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» yakuza dead souls ps3, qu'en pensez vous?
» John Marston - Red Dead Remption ( facile )
» [FS] Sega Naomi The House of the Dead 2 cart + sense board
» Inscription: Red Dead Redemption
» xX Soul Hunter Xx

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: | los angeles, baby | :: ▬ beverly hills-
Sauter vers: