AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (gladius) i'm not like them, but i can pretend

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lizzie Cadogan

avatar

○ Registration date : 24/04/2016
○ littles lies : 142

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability:

MessageSujet: (gladius) i'm not like them, but i can pretend   Lun 25 Avr - 22:34

Son souffle se fait court, étouffant. En sueur, elle continue à fouler le sol. Ses écouteurs dans les oreilles, chacun de ses mouvements suit le rythme de la mélodie. Nirvana, un groupe peut-être un peu trop en marge de la société, même encore de nos jours. Et pourtant, malgré ses croyances, malgré sa façon d'être, Lizzie a toujours apprécié ce groupe. Peut-être parce qu'elle aussi, elle n'est qu'une idiote. Inspirer, expirer. Ce souvenir de ses mots, de ces disputes incessantes aux sujets de cet enfant. Gamin qu'elle ne désire pas. Alors, elle court. Elle se détend. Il est tôt ce matin-là. Lizzie n'arrivait plus à dormir, elle sentait le besoin de s'aérer. D'être loin de tout ça. De ces merdes qui l'entourent depuis des semaines. I think I'm dumb, or maybe just happy, elle la connait cette musique. Sur le bout des doigts. Comme une mélodie qui retrace sa psychologie actuelle.
Et puis enfin, elle s'arrête. Marche lentement, reprend son souffle. La main posée sur son ventre, qui peut-être s'arrondi déjà. Ou est-ce seulement une illusion. A huit semaines de grossesse, oui, ça ne peut qu'être un mirage. Mais voir Glad, adossé à cet arbre pensant être discret, ça, ce n'est pas un mirage. Elle s'arrête, fixe les deux hommes à quelques mètres d'elle. Pendant une seconde, elle se questionne. Impossible que ce soit Gladius, il lui a promis. Il ne touche plus à cette merde depuis des années, elle lui fait confiance. Elle plisse les yeux, avance même de quelques pas. Aucun doute, c'est lui. Dégages le camé ! A force d'avancer, elle s'est retrouvée à leur hauteur. Surprise a-t-elle envie de crier. Mais elle se retient. Elle regarde de haut en bas l'homme en face de Glad. Jeune, beaucoup trop jeune. Peut-être la vingtaine, mais pas plus. Il n'a pas l'air d'un caïd avec ses lunettes rondes à la Harry Potter. Plutôt d'un étudiant ayant besoin d'un "petit quelque chose" pour se motiver avant les partiels. Et alors ? Il n'a pas vraiment l'air d'en avoir besoin avec ses boutons purulents et son sac remonter jusqu'au milieu de dos. Tu me dégoûtes Glad. Il a disparu, le jeune. Il a eu peur, c'est certain. De toute façon, Lizzie n'y aurait même pu fait attention tellement elle est en colère. La brune lance un regard dédaigneux à son ami, son meilleur ami. Le menteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gladius Henderson

avatar

○ Registration date : 24/04/2016
○ littles lies : 140

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: 1/4

MessageSujet: Re: (gladius) i'm not like them, but i can pretend   Lun 25 Avr - 23:22

Excellent joueur de poker qui a connu une renommée mondiale durant une moitié de décennie, Gladius a le mensonge dans le sang, il peut le sentir couler dans ses veines, se répandre dans son corps. Le bluff fait partie intégrante de son être, il est inscrit dans son patrimoine génétique, il a été éduqué de manière à devenir cet homme et pour rien au monde il ne chercherait à changer cela. Pourtant, il a bien conscience que certains mensonges sont plus dangereux que d'autres, certaines vérités ne doivent absolument pas apparaître au grand jour sous peine de lui nuire et de nuire aux quelques personnes qu'il porte dans son cœur fait en grande partie de pierre.
Parmi ces vérités cachées, parmi ces mensonges éhontés, il y en avait un qui était probablement plus lourd à porter que de nombreux autres. Il n'aimait pas lui mentir, elle qu'il considérait d'une certaine manière comme étant sa meilleure amie, celle qui avait accepté de lui laisser une seconde chance. Il avait replongé dans la drogue, en était-il seulement vraiment sorti à l'époque ? Il avait eu le cran d'aller en cure tout de même, à contrecœur certes, prouvant ainsi à quel point sa relation avec Lizzie importait à ses yeux. Vous n'imaginez pas à quel point il est compliqué de faire croire à quelqu'un que l'on ne touche plus à la drogue alors que l'on y est toujours accro. Certains jours il devait tout bonnement s'abstenir d'y toucher afin de ne pas éveiller les soupçons de Lizzie, autant dire qu'une fois rentré chez lui il rattrapait le temps perdu et ce n'était pas forcément très beau à voir. Voilà plusieurs années qu'il lui cache la vérité, qu'il s'assure de ne pas faire le moindre faux pas en sa présence... Certains mensonges sont dérisoires, d'autres sont de véritables fardeaux...

Ce jour-ci, il avait accepté de faire le déplacement afin de fournir un de ses clients en poudre magique. Il ne fait pas souvent ce genre de concessions pour ses clients mais il s'agit d'un de ses meilleurs clients dont il avait fini par accepter, ne mesurant pas vraiment le risque encouru en se trouvant dans un tel endroit. Il connaissait parfaitement les endroits où son amie aimait s'adonner à ses séances de footing et l'endroit du rendez-vous se trouvait être en plein cœur de l'un d'eux. La probabilité pour qu'il tombe nez à nez avec Lizzie était quasi-nulle mais il s'empressa tout de même de trouver son client et comptait bien régler cette affaire au plus vite afin de ne pas s'éterniser ici. La transaction s'effectua assez rapidement, il était sur le point de se quitter cet endroit à risque lorsque soudain une voix familière vînt lui glacer le sang.
Ne me dites pas que... Il ne voulait pas y croire... Comment ? Bordel...
Les yeux rivés en direction de la silhouette de sa nouvelle interlocutrice, il pouvait sentir son cœur s'emballer de plus en plus à mesure que la jeune femme s'approchait de lui.
C'est pas ce que tu crois.... Non, il ne pouvait décemment pas sortir une telle excuse... Il venait d'être prit sur le fait, il n'avait aucun moyen de s'en sortir...
Fallait bien que tu finisses par l'apprendre un jour ou l'autre... Oui, je deale encore... Et je consomme presque autant qu'avant...
Se passant les deux mains sur le visage, espérant se réveiller de ce mauvais cauchemar, il rouvrit les yeux et pu apercevoir son amie qui se tenait encore plus proche de lui.
Au moins je n'aurais plus besoin de te mentir... C'est peut-être con mais... Ça me soulage au fond. Se rendait-il seulement compte qu'il était sur le point de perdre sa meilleure amie ? Et cette fois-ci il n'y aurait plus de seconde chance, plus d'excuses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzie Cadogan

avatar

○ Registration date : 24/04/2016
○ littles lies : 142

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability:

MessageSujet: Re: (gladius) i'm not like them, but i can pretend   Mar 26 Avr - 18:56

Cet air nonchalant, comme s'il n'avait rien à se reprocher. Comme si tout était normal. Elle secoue la tête, pense rêver. Jusqu'à cet instant, elle lui faisait confiance. A son meilleur ami. Gladius, personnalité inoubliable à laquelle elle s'est attachée dès sa plus tendre enfance. Ils étaient là, si différents, mais avaient besoin l'un de l'autre. Il avait même sûrement été son âme soeur, pas amoureuse évidemment. Mais un simple coup de foudre amical. Parce que, même lorsqu'elle refusait tout contact avec lui, Lizzie pensait à son ami. Est-ce qu'il allait bien ? Est-ce qu'il s'en sortait ? Et surtout, est-ce qu'il n'était pas mort d'une overdose dans un buisson, ou seul dans son appartement. Le fait qu'elle soit si en colère, si haineuse de le voir ainsi. Ce n'est pas seulement parce que son meilleur ami lui a menti, mais surtout parce qu'elle a peur. Terriblement effrayée de perdre son âme soeur. C'est peut-être égoïste de réagir ainsi. Après tout, si Gladius se sentait bien ainsi, pourquoi aller à l'encontre de ses envies ? Mais il est impensable pour elle d'apprendre, peut-être, un jour que son meilleur ami est décédé. Et c'est pour ça, que Lizzie ne se gêne pas, à ce moment précis, de lui mettre sa main dans la figure. De toutes ses forces, elle claque la joue de son ami.
Et ça, ça te soulages connard ? Elle est crue dans ses mots, vulgaire même. Pas digne d'une héritière, d'une femme ayant reçu une éducation stricte. Mais elle est comme ça, Liz. Impulsive, à réagir sans réfléchir, à être dans l'excès. Elle a peut-être même, parfois, un trouble de la personnalité associé à une hystérie. Parce qu'à ce moment, elle le devient, hystérique. Je t'ai redonné une chance, et tu as préféré me mentir ! ajoute-t-elle en lui hurlant dessus. Elle ne fait même pas attention aux passants qui les regarde. Certainement pense-t-ils qu'il s'agit d'un couple en pleine crise de ménage. Et de toute façon, elle s'en fiche. Tu .. Tu préfères me mentir plutôt que m'avouer que tu n'y arrives pas, que tu es accro à cette saloperie ! Et elle le pousse, toujours en hurlant. Telle une furie. Je ne veux plus entendre parler de toi Glad ! Et puis, elle se retourne. Prête à déguerpir. Prête à reprendre son jogging, même si son souffle se fait encore court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gladius Henderson

avatar

○ Registration date : 24/04/2016
○ littles lies : 140

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: 1/4

MessageSujet: Re: (gladius) i'm not like them, but i can pretend   Mar 26 Avr - 19:49

Il n'était clairement pas fier de la tournure que venaient de prendre et il n'en menait clairement pas large devant son amie. Il était absolument impardonnable pour le coup, lui-même n'aurait certainement pas accepté une telle trahison de la part de Lizzie. Il tentait tout de même de garder les idées claires, de ne pas se laisser emporter par ce tourbillon qu'il venait de provoquer. Il ne broncha pas au moment de se faire lourdement gifler par son amie, ce n'était qu'une claque et la douleur physique qu'il pu alors ressentir n'était vraiment pas grand chose à coté de ce qu'il risquait de perdre.
Son visage était figé, il ne laissait apparaître aucun sentiment... Pourtant, au fond de lui, le natif de Las Vegas avait peur, il ne voulait pas qu'une si belle amitié puisse se terminer de manière aussi idiote... Mais que dire ? Que faire ? Le tourbillon ne s'arrêtait pas un instant, bien au contraire, il s'intensifiait de secondes en secondes même. Il avait beau tenté de se fouiller dans ses souvenirs, il n'avait certainement jamais vu Lizzie dans un tel état de rage.
Je... Tentant vainement d'amorcer une phrase, il fût bien assez tôt coupé dans son élan, elle ne lui laissait pas le temps d'en placer. Tout ce qu'elle lui balançait était vrai, elle avait raison sur toute la ligne et pourtant, Gladius allait devoir trouver un moyen d'arrêter l'hémorragie avant que leur amitié ne se dirige vers une fin certaine.
Il fût soudainement projeté contre l'arbre sur lequel il s'était adossé un peu plus tôt et fût aussitôt contraint de composer avec le départ imminent de la jeune femme...
Si je ne t'ai rien dis durant tout ce temps c'est simplement parce que je voulais éviter qu'on en arrive là...
Tentant de la saisir par le bras afin de la retenir quelques temps, Gladius était conscient qu'il était en train de griller son dernier joker... C'était maintenant ou jamais...
Je ne suis qu'un idiot, un boulet, un imbécile... Mais au fond tu sais très bien que tu comptes énormément à mes yeux et qu'en aucun cas cela me procure de la joie de te voir dans un tel état...
Quelques personnes étaient en train d'observer les deux jeunes gens avec intérêt, et constatant cela, Gladius jugea nécessaire d'intervenir.
Vous n'avez rien de  mieux à faire ? Du balai !
Les gens pouvaient bien penser ce qu'ils voulaient de lui, il s'en contrefichait au fond... Seul l'avis de Lizzie importait dans l'immédiat.
Il aimerait pouvoir prendre son amie dans ses bras comme si de rien n'était, il aimerait pouvoir tout effacer à l'aide d'une accolade, hélas la tâche risquait d'être nettement plus compliquée que cela. Il s'était mis dans de sales draps et il ne pouvait s'en vouloir qu'à lui-même pour le coup.
Ne pars pas s'il te plaît...
Le regard plongé dans celui de Lizzie, il tenta d'esquisser un léger sourire, non pas celui dont il se sert pour charmer les jolies jeunes femmes mais plutôt celui qui sert à dire Pardon sans forcément avoir à le dire de vive-voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzie Cadogan

avatar

○ Registration date : 24/04/2016
○ littles lies : 142

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability:

MessageSujet: Re: (gladius) i'm not like them, but i can pretend   Jeu 28 Avr - 16:31

N'importe ce que pouvait dire Gladius, Lizzie ne l'entendait pas. Elle était sous l'emprise de sa colère, de sa haine. Et surtout, de sa déception. Il lui avait menti, et ce depuis des années, et c'était tout ce qui comptait à ce moment précis. Elle ne pouvait se résigner à l'écouter. De toute façon, il lui mentait sûrement, encore une fois. La confiance aveugle qu'elle lui avait accordée venait d'être brisée. En une seule scène, en à peine dix secondes. Liz ne pouvait y croire.
Elle ne répond pas, bien trop en colère. Elle ne fait même pas attention aux curieux, les personnes à qui Glad vient de s'adresser. Elle se fiche de tout. Et c'est lorsqu'il tente de la retenir que Lizzie ose lui adresser, enfin, une phrase.
Depuis quand mentir pendant des années est mieux que de dire la vérité ? dit-elle en se retournant. Il venait de la trahir, et Liz n'allait pas se laisser faire. Si j'avais un temps soit peu compter, comme tu dis si bien, jamais tu ne m'aurais menti ! Si j'avais compté pour toi, comme toi tu comptais pour moi, jamais tu n'aurais osé faire ça! dit-elle sans reprendre une seule fois son souffle. Elle s'arrête un instant. Tu n'es qu'un lâche Gladius Henderson ! dit-elle en criant. Et tu ne mérites plus d'avoir ma confiance, ni même mon amitié. Elle s'arrête un instant. Les yeux remplis de larmes. Liquide biologique humain qui prouve autant sa colère que sa déception. Et puis, elle pense à Philip. A leur dispute concernant l'enfant qu'elle porte. Son mensonge à elle. Le fait d'avoir caché à son époux qu'elle attendait leur bébé et qu'elle comptait avorter sans même le lui dire. Elle aussi ne vaut pas mieux que Glad à ce sujet. Mais ce n'était pas le sujet, à ce moment. Non. En plus d'accumuler des incessantes disputes avec son mari, Lizzie venait de perdre son meilleur ami. Et, c'était tout ce qui comptait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gladius Henderson

avatar

○ Registration date : 24/04/2016
○ littles lies : 140

| STARLESS SKY
▪ Last big purchases:
▪ Dangerous relationship:
▪ Availability: 1/4

MessageSujet: Re: (gladius) i'm not like them, but i can pretend   Jeu 28 Avr - 19:05

Comment pouvait-il demander à Lizzie de le comprendre alors que lui-même n'aurait jamais accepté une telle trahison ? N'existe-t-il pas un proverbe qui dit qu'il ne faut pas faire subir aux autres ce que l'on ne voudrait pas qu'ils nous fassent subir ? Il était exactement dans ce cas de figure là, il savait parfaitement qu'il était impardonnable pour le coup, mais l'amour qu'il ressentait depuis tant d'années pour Lizzie l'empêchait simplement de voir la réalité en face. Oui... Il venait probablement de tirer un trait sur la plus belle amitié qu'il n'aura jamais. Une amitié pure et sincère qui risquait de tomber à l'eau pour une fichue histoire de drogues. Pourquoi ne lui avait-il simplement pas dit la vérité ? Leur amitié aurait-elle survécu à une telle révélation à l'époque ? Il ne le saura jamais.
Chacune des prises de paroles de son "ex"-amie lui faisait l'effet d'un coup de couteau en plein cœur, il souffrait intérieurement et il finissait par flancher... Ses jambes fléchirent, il se retrouva agenouillé, les bras recouvrant la quasi-intégralité de son visage, il ne voulait simplement pas y croire... Non... Non... répétait-il d'une voix faiblarde.
Je ne suis qu'un lâche. Je ne mérite pas ta confiance.. Était-il en train de confirmer les dires de la jeune femme ? C'est en tout cas ce qu'il aurait pensé à sa place, il devait certainement être en train de réaliser à quel point il avait merdé...
Tout ce que tu dis est exact Lizzie... Absolument tout... Mais en aucun cas j'ai voulu te blesser, je pensais sincèrement bien faire. Il s'était redressé quelques secondes auparavant et refaisait face à son interlocutrice, s’efforçant de garder la tête haute, et ce malgré la tournure des événements.
Serait-ce trop demander que d'avoir une troisième et dernière chance ? Je ne peux pas me résoudre à te perdre. N'importe qui mais pas toi Lizzie...
Il était en train d'abattre sa dernière carte, un joker qui n'en était pas vraiment un... Pire que de perdre une petite fortune lors d'une partie de poker, pire que d'avoir la honte de sa vie, il était en train de perdre l'une des plus belles choses qui lui est arrivé dans sa vie, si ce n'est la plus belle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (gladius) i'm not like them, but i can pretend   

Revenir en haut Aller en bas
 
(gladius) i'm not like them, but i can pretend
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rang A]L'équipe Gladius
» [SM] gladius strike force 1500 pts
» Guide du féral PvP sous Cataclysme
» The Gamecube Zone.
» CDA "Un Archange dans la Brume" - Flotte Black Templar "Nocte Cruente"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: | los angeles, baby | :: ▬ pacific palisades-
Sauter vers: